Qui sommes-nous

Nous

 

A la question « Qui sommes-nous ? » nous répondrons comme nous sommes, simplement.

D’un côté nous avons Johann. L’opticien-lunetier, pas très connu à Reims et que ça ne perturbe pas vraiment. Dans l’optique depuis neuf ans et passionné de lunettes. Son parcours : de l’apprentissage puis un diplôme, une fois celui-ci en poche et la curiosité étant plus forte que tout, une migration vers la capitale et sa région. Le mal du pays se faisant (et le manque de Champagne surtout mais chuuuuut), un retour aux sources s’imposait, avec le plein d’idées dans la tête et une envie : casser les codes et permettre à chacun de trouver SA mode.
Amoureux du bien fait et esthète, il n’en est pas moins geek à ses heures et saura vous expliquer l’importance d’avoir de bons verres, sur le nez nous entendons, devant les écrans.

De l’autre côté, Jean-Philippe, le community manager hyperactif touche-à-tout, qui a contracté le virus de la « Belle Lunetterie » en discutant avec un gars à lunettes qui passait par là ! Un électron libre qui a vécu et roulé sa bosse aux quatre coins de la France et qui a vécu le même mal que l’opticien-lunetier pas très connu à Reims : le manque de Champagne, l’envie de bousculer les conventions (ce qu’il faisait depuis quelques années déjà soit dit en passant).
Fan d’horlogerie, de Ratafia et de la marque automobile Saab, personne n’est parfait, il ne passe pas une journée sans vouloir faire profiter chacun de la diversité qu’offre le monde de la lunetterie en épuisant l’appareil photo de son smartphone.

A la question « Pourquoi La Lunetterie Champenoise », nous répondrons comme précédemment, en toute simplicité : Et pourquoi pas ?

C’est le résultat de quinze années d’amitié, de dizaines d’heures de discussion autour de quelques verres, de l’amour de notre région et d’un constat : la Mode c’est sympa, mais la Mode n’est pas celle de tout le monde.
Le lieu a été imaginé et voulu comme un cocon épuré, un lieu d’échange, de partage, de vie. Une bulle où le temps n’a plus de prise, comme un miroir que l’on traverserait.
La volonté étant de remettre au centre du choix de ses lunettes, les attentes et les besoins du porteur certes, mais surtout ce qui a été longtemps mis de côté : son individualité.
Mais également le savoir-faire, ou plutôt les savoir-faire du monde entier et à commencer par notre belle France, qui est l’un des berceaux de la lunetterie moderne.
La lunette comme accessoire : pas ici. La Lunetterie Champenoise voit plus loin. Elle la considère comme faisant partie intégrante de son porteur, comme une projection de soi-même, comme un moyen d’expression.

Alors, telle Alice, faites le choix de traverser le miroir et décidez de révéler votre regard.

StrukturDitaKirk & Kirk Cutler and GrossEyevan 7285Plein les mirettesActivist